Valérie Canat de Chizy

Née en 1974, Valérie Canat de Chizy vit et travaille à Lyon. Ses premières publications remontent à 2006. Dans Pieuvre, récit autobiographique publié par Jacques André éditeur en 2011, elle interroge la notion d’enfermement liée à la surdité. La poésie est pour elle un moyen d’exprimer ses émotions et de se sentir reliée aux autres, au monde. Elle a publié récemment  Nuit avec des encres de Colette Reydet, Ce qui reste, 2018, l’écriture la vie, Le Petit Rameur, 2017, Je murmure au lilas (que j’aime), Éditions Henry, 2016, Poetry, Jacques André éditeur, 2015. Elle collabore à la revue Verso et au site Terre à ciel et est présente dans de nombreuses revues de poésie. Son blog : http://verrementhe.blogspirit.com

Valérie Canat de Chizy avait déjà été accueillie aux Coïncidences poétiques (en même temps que Patrick Dubost). C’est donc le premier auteur que nous réinvitons. Elle a publié plusieurs ouvrages depuis son passage à nos rencontres.

 

Un inédit :

 

comme se réinventer

 

laisser pousser un feuillage

entre les parois invisibles

 

observer les coccinelles

se promener le long des tiges

 

gratter la terre avec les doigts

arracher les racines

 

voir les papillons se poser

sur les fleurs de la serre

 

intérieure car tout

est dans une bulle

 

que je m’invente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *