Pascal Riou

Pascal Riou est né en 1954 à Aix en Provence. Sa formation le conduit à l’École Normale Supérieure puis à l’Agrégation de Lettres. Professeur de khâgne à Aix et Avignon pendant de nombreuses années, il enseigne maintenant théâtre et littérature à l’Université Catholique de Lyon. Depuis son enfance il réside très fréquemment sur le Plateau Vivarais Lignon où il organise des événements culturels importants.

Son œuvre poétique qui compte une douzaine de titres est essentiellement publiée chez Cheyne Éditeur où il fonda et dirigea pendant plus de dix ans la collection D’une voix l’autre consacrée à la poésie étrangère contemporaine.

Il appartient depuis plus de quinze ans au comité de rédaction de la revue Conférence et des Éditions du même nom qui publient désormais ses poèmes et essais. Il poursuit depuis de nombreuses années un dialogue avec peintres, photographes et musiciens qui illustrent ou mettent en musique ses poèmes.

Dernières publications: Sur la terre, Éditions de la revue Conférence, Ce que Cézanne donne à penser, Gallimard.

Son œuvre est traduite en anglais, grec, italien et lituanien.

PUBLICATIONS 

Poésie

Toi, les lointains : 1981

Le jardin dispersé : 1984

Réédition de ces deux ouvrages en un seul volume: 2002

Cordelia des nuées: 1991

Sous le sorbier du voyage : 1992

En témoignage : 1992

La gloire secrète:1993

Il y a beaucoup de demeures : 1997

Comme en un jour : 2003

Tous ces ouvrages ont été publiés chez Cheyne Éditeur, la plupart ont bénéficié du soutien du CNL.

Sur la terre : 2010. Éditions de la revue Conférence.

A paraître en 2018 : D’âge en âge et Petite besace du printemps avec des dessins de Philippe Ségéral.

Poèmes traduits et publiés en anglais, grec, italien, lituanien. Publications en revue et volumes dans ces langues. Traducteurs : Nancy Hoffman, Thanassis Hatzopoulos, Fabio Pusterla, Tomas  Taskauskas.

 

Théâtre

La lumière brûlée in Cézanne, Sainte Victoire, Réunion des Musées Nationaux, 1990.

Le percheron, l’aurige et les grenouilles, Cheyne Éditeur, 2002.

 

Essais

 Ce que Cézanne donne à penser, article conclusif, Gallimard  2006.

Le grand tableau, in Le goût du monde, Éditions de la revue Conférence & Musée de Bagnes, 2010.

Voyez, préface au catalogue raisonné des dessins de Philippe Ségéral, Éditions Plumart, 2011.

Un monde respire ici, préface au catalogue raisonné de l’œuvre de Pascal Vinardel, Éditions Mezzo, Paris 2012.

 

Traduction

William S. Merwin, Au miroir de la montagne, traduit de l’américain en collaboration avec Jean Market, Éditions de la revue Conférence, parution fin 2014.

 

Bibliophilie

 Cordelia des nuées : collages d’Henriette Lambert, Cheyne Éditeur, 1990.

Toujours courir : peinture de Jean-Pierre Schneider, Blue Lagoon, 2000.

Qu’il vienne : aquarelles de Chan Ky Yut, Lyric Edition, Gloucester Canada, 2000.

Quand on se lève : peinture de Jean-Pierre Schneider, Cheyne Éditeur, 2001.

De la nature des hommes : lithographies de Philippe Ségéral, Sine Nomine, 2004.

Pour Dieu disait le roi : gravures de Ra’anan Lévy. Éditions de la revue Conférence 2008.

Ost : lithographie de Philippe Ségéral, Musée de Pont-Audemer 2012.

Entre le ciel et nous : gravures de Claire Illouz, Sine Nomine, 2013.

 

Revues

Outre de très nombreuses contributions depuis 1997 dans Conférence, publications dans les revues Fario, Pierre d’angle, Autres Sud, Nunc, Recours au poème, L’ouvert  etc…

Texte